• Qui suis-je?

    Depuis le 23 septembre 2004, je travaille, en ma qualité de mandataire politique, Députée provinciale de la Province de Hainaut, à l’accomplissement des tâches...

  • Mes projets

    Nombreux et variés, je m’y investis au quotidien afin qu’ils se développent dans les meilleurs conditions. Découvrez ces projets qui touchent toutes mes compétences.

  • A votre service

    Je suis entièrement à votre disposition afin de répondre à vos demandes. N’hésitez pas à prendre contact avec moi ou un membre de mon...

Après la catastrophe du 30 juillet 2004 à Ghislenghien, sur proposition du Gouverneur de la Province de Hainaut, le Collège provincial a marqué son accord en 2007, sur la création et le développement d’un Centre Multidisciplinaire d’Exercices Pratiques dédié aux Métiers de la Sécurité.

Sur un terrain de 30 hectares situé sur la commune de Lens, le Centre Multidisciplinaire d’Exercices Pratiques dédié aux Métiers de la Sécurité, appelé Hainaut Sécurité compte, aujourd’hui, de nombreux ateliers permettant aux pompiers de s’entraîner dans des conditions réelles très proches des risques encourus au quotidien dans l’exercice de leur métier.

Une ligne de chemin de fer de 175 mètres avec tous les accessoires nécessaires – passage à niveau, caténaires, wagons de transport de personnes (4), citernes de transport de produits chimiques (2) – installés sur le site. Les ateliers Flashover, Accoutumance à la chaleur et camion feu sont d’ores et déjà opérationnels. De nombreuses autres activités sont programmées.

De plus, en partenariat avec la Ville de Chièvres, promoteur du projet, la Province de Hainaut, au travers son Ecole du Feu, bénéficiera de l’utilisation de la Caserne-pilote qui s’érige sur le site de Hainaut Sécurité. Les pompiers en formation s’exerceront avec du matériel professionnel adapté, similaire à celui qu’ils utiliseront dans leur caserne.

Ce Centre, unique en Wallonie, par son organisation et sa structure, dédié aux Métiers de la Sécurité, rencontre aujourd’hui les besoins en formation des pompiers, policiers, secouristes-ambulanciers de l’Institut Provincial de Formation mais aussi des autres zones de secours et de police wallonnes comme des organismes des secteurs privés.

 

IPFSite de l’Institut Provincial de la Formation

 

L’Approche Orientante est un concept pédagogique originaire de Québec où il est appliqué avec succès, depuis de longues années. Il s’agit d’aider l’élève dans sa quête de connaissance de soi, de l‘accompagner au mieux dans la construction de son choix de vie professionnelle et personnelle. Tous les acteurs pédagogiques, enseignants, conseillers en information scolaire, psychologues des CPMS mais aussi les élèves eux-mêmes et leurs parents sont impliqués à différents degrés dans cette démarche innovante.

L’Association Québécoise d’Information Scolaire et Professionnelle (AQISEP) organise chaque année un Colloque sur l’Approche Orientante  où sont présentés de multiples ateliers pratiques dans lesquels les acteurs pédagogiques de l’Approche Orientante présente leurs applications. La Province de Hainaut s’y est illustrée en mars 2011 en présentant un atelier sur la récente expérience hainuyère.

En 2009, le Collège provincial, sous mon impulsion, a confié la recherche – étude sur une possible adaptation du concept québécois de l’Approche Orientante à l’équipe du Professeur Marc Demeuse de l’U-Mons.

Aujourd’hui, ce projet est entré dans sa dernière et troisième phase d’expérimentation. Les outils didactiques et pédagogiques ont été adaptés à notre environnement scolaire, d’autres ont été créés pour répondre aux besoins spécifiques. Depuis septembre 2012, douze établissements provinciaux d’Enseignement participent volontairement au projet et s’inscrivent dans une démarche dynamique et prospective.

L’Approche Orientante offre la possibilité à l’école de sortir de ses murs et aux élèves celle de construire, ensemble, un véritable avenir professionnel. Leur apprendre la technique indispensable à la pratique de leur métier futur mais, plus encore, leur donner les clés de leur avenir personnel, c’est ainsi que le Pouvoir Organisateur provincial joue pleinement son rôle de formateur, c’est ainsi qu’il accomplit sa mission de service public.

Cliquez ici pour une information complète sur l’Approche orientante.

Les Centres de Technologies Avancées (CTA) ont pour objectifs principaux d’améliorer la qualité de l’Enseignement Qualifiant et Professionnalisant et d’apporter un soutien professionnel, didactique et pédagogique en formations performantes aux différents acteurs des métiers proposés. En mettant des équipements matériels pédagogiques de haute technologie à disposition des élèves et des enseignants des filières qualifiantes, tous réseaux confondus, ainsi qu’aux demandeurs d’emploi, aux travailleurs, et aux professionnels des secteurs concernés, les CTA favorisent l’insertion professionnelle et promeuvent la pratique du métier.

Les CTA sont labellisés et subsidiés parla Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) et également soutenus par les Fonds Européens de Développement Régional (FEDER) gérés par la Wallonie. Ils sont en adéquation avec l’évolution des métiers et mettent l’accent sur les métiers en pénurie de recrutement. Leur mode de fonctionnement permet d’ouvrir nos écoles à la collaboration inter-réseaux d’une part, et entre les mondes de l’Enseignement et de la Formation d’autre part.

En 2007, la Province de Hainaut avait déposé quatre dossiers de CTA suite à l’appel à projets lancé par la Communauté française. Deux ont été retenus et inaugurés en 2012, le CTA de l’Université du Travail à Charleroi (UT), dédicacé aux secteurs de l’hydraulique et de la pneumatique, et celui de Leuze-en-Hainaut dédié à la mécanique automobile et à la carrosserie.

La Province de Hainaut s’est engagée dans la création d’un troisième CTA à Saint-Ghislain, sur fonds propres, spécialisé dans les métiers de l’hôtellerie, qui sera inauguré prochainement, et vraisemblablement labellisé par la FWB.

Depuis 2006, ce ne sont pas moins de 75 millions d’euros de subsides qui auront été investis dans la politique d’équipement de nos établissements scolaires d’Enseignement Technique et Professionnel

Centres de Technologies Avancées

Fonds Européens de Développement Régional