L’alimentation durable au menu des écoles provinciales du Hainaut

L’alimentation durable au menu des écoles provinciales du Hainaut

  • Posté il y a 8 mois

txtCe mardi 20 septembre, le Ministre wallon de l’Environnement, Carlo Di Antonio, s’est rendu au sein de notre établissement secondaire provincial, l’Athénée Provincial Jean d’Avesnes, à l’occasion d’une conférence de presse sur l’alimentation durable dans les cantines scolaires.

L’APJA fait preuve, depuis des années, d’un investissement important dans ce domaine. Il existe, au sein de cette école, une initiative innovante : sa section horticulture s’est lancée dans la production bio. Elle pourrait, dans deux ans, obtenir une labellisation BIO pour sa production de légumes. « La présence du Ministre souligne le travail de qualité fourni par la Province de Hainaut en général et par cet établissement scolaire en particulier », explique Annie Taulet, Députée provinciale en charge de l’Enseignement. « Il existe, au sein de cette école, une collaboration étroite entre la section horticulture et sa cuisine. La section horticulture produit des légumes qui sont directement utilisés et transformés dans les cuisines de l’école, le surplus est proposé aux voisins et riverains. A l’évidence un circuit court qui privilégie la culture locale et la fraîcheur des aliments. »

L’alimentation durable, et c’est à souligner, rayonne sur l’ensemble des écoles secondaires provinciales via, aussi, le projet PROXIAL. « A l’instar de l’Athénée Provincial Jean d’Avesnes, d’autres écoles provinciales participent, depuis quelques années déjà, au projet PROXIAL basé sur une alimentation saine pour nos élèves. Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’Agenda 21 scolaire qui a pour but d’intégrer le développement durable dans l’école. Il permet ainsi à l’établissement scolaire de structurer sa démarche et de développer sa méthode de travail. »

Il est important d’insister sur le fait que le projet PROXIAL est implémenté, à partir de cette année, sur l’entièreté du territoire hainuyer. De plus, tous les niveaux  d’enseignement participent : le secondaire, l’enseignement supérieur et l’enseignement de Promotion Sociale de même que l’ensemble des mess. Des  formations spécifiques pour le personnel de cuisine et les gestionnaires sont régulièrement dispensées avant la rentrée scolaire. Il s’agit, à n’en pas douter, d’un bilan positif démontrant le dynamisme déployé en Hainaut en termes d’alimentation durable. « Je crois qu’il est essentiel d’insister sur le fait qu’un tel projet contribue également non seulement à valoriser tous les acteurs, les parents, les élèves, les enseignants, le personnel de cuisine et les différents services provinciaux participants mais aussi et surtout  à créer un climat de respect mutuel et de bien-être au travail », conclut Annie Taulet.

La Province de Hainaut poursuit ainsi sa politique sociale de soutien et de services aux citoyens au travers de campagnes de prévention régulières sur les dangers liés aux addictions de toutes sortes, sur les comportements alimentaires néfastes et s’implique ainsi aujourd’hui plus encore dans la mise en place de projets d’alimentation saine, éthique et solidaire au cœur de ses écoles, la porte ouverte sur des comportements alimentaires futurs adaptés.