Certificat d’Aptitude Fédéral : clap première à l’Ecole Provinciale du Feu du Hainaut!

Certificat d’Aptitude Fédéral : clap première à l’Ecole Provinciale du Feu du Hainaut!

  • Posté il y a 3 années

txtLe premier test de compétence pour les candidats sapeurs-pompiers s’est tenu ces 21 et 22 septembre 2015 au sein de l’École Provinciale du Feu du Hainaut, à Jurbise. Objectif : obtenir le Certificat d’Aptitude Fédéral afin de postuler dans une Zone de Secours.

A la demande du SPF Intérieur, l’École Provinciale du Feu du Hainaut a organisé, durant deux jours, le premier des trois tests permettant l’obtention du Certificat d’Aptitude Fédéral (CAF). Ce certificat donne accès aux épreuves de recrutement pour le personnel du cadre de base. Le CAF  a une validité à durée indéterminée, à l’exception des épreuves physiques qui sont quant à elles valables pendant deux ans. « Suite à la réforme de la sécurité civile, toute  personne désireuse de devenir pompier, volontaire ou professionnel, se doit de posséder le CAF », explique Guy Lernould, Adjoint à la Direction de l’École Provinciale du Feu. « Ensuite, chaque Zone organise sa sélection de candidats en fonction des besoins. Ces deux journées ont réuni près de 700 candidats. Nous avons organisé différentes séances afin de tous les recevoir et leur permettre de présenter l’épreuve écrite. »

Trois tests sont programmés. Les candidats doivent réussir, dans l’ordre, les épreuves d’aptitude suivantes :
– test de compétences, il vérifie si le candidat dispose des compétences du niveau de la sixième année de l’enseignement secondaire professionnel ;
– test d’habileté manuelle opérationnelle, il est basé sur un certain nombre de tâches pratiques en faisant appel aux connaissances et aux compétences techniques du candidat ;
– épreuves d’aptitude physique composées, par exemple, de tractions de bras, d’escalade, d’exercices tels que traîner une bâche, monter les escaliers,… ainsi que des tests spécifiques comme l’endurance, monter à l’échelle et la natation (100 mètres).

Un détail important : tous ces tests sont sélectifs. « En effet, une élimination s’opère au fur et à mesure que l’on avance dans le programme. Ce premier test de compétences se présente sous la forme d’un questionnaire à choix multiples d’un niveau de 6ème année professionnelle. Je ne m’attends pas à une lourde sélection. Honnêtement, les épreuves physiques seront les plus difficiles pour les candidats. »

Ce premier CAF vise spécifiquement le cadre de base. Raison pour laquelle tous les profils se mélangent. Prochainement aura lieu la même batterie de tests mais à l’attention du cadre supérieur. Là, seuls les détenteurs d’un diplôme universitaire pourront y accéder. A signaler aussi que les Centres de formation pour la sécurité civile organiseront le CAF au moins une fois par an.

En attendant la seconde épreuve prévue fin octobre, à savoir le test d’habilité manuelle opérationnelle, place à la correction. Une vingtaine de personnes se partagera les 700 copies. Espérons que le bic rouge ne provoque pas d’incendie!